[Richesse Humaine] « Caste c’est avant tout le mot « Innovation ».

Chez Caste, nous avons décidé de mettre en avant les personnes qui font l’entreprise en leur proposant de répondre à des questions sur l’entreprise. Aujourd’hui, c’est Cédric, notre comptable, qui se prête au jeu.

caste aliment comptable richesse humaine photo d'un collaborateur de Caste

Quel est votre métier au sein de Caste ?

Je suis comptable fournisseur. C’est un métier passionnant qui permet de voir de manière générale l’ensemble des coûts de l’entreprise afin de prévoir, de suivre et d’analyser les coûts. Je suis arrivé en 2006 et cela fera donc bientôt 15 ans que j’évolue dans l’entreprise.

Quelle phrase représente le mieux Caste pour vous ?

Caste c’est avant tout le mot « Innovation ». Par exemple, en 15 ans j’ai pu voir les procédés de fabrication qui ont grandement évolués. Chez Caste, nous cherchons toujours à nous démarquer des concurrents.

Quel est votre objectif au quotidien ?

Mon objectif est de participer individuellement au travail d’équipe et à la bonne ambiance. C’est le collectif qui permet de trouver la motivation pour se dépasser au travail.

Quel est l’enjeu principal de Caste ?

C’est de servir correctement et dans les délais le client afin qu’il puisse bien nourrir son troupeau.

Merci à Cédric pour sa participation.

Bienvenue à Sophie au poste d’ADV ! Sophie intègre la famille Caste au poste d…


Bienvenue à Sophie au poste d’ADV !

Sophie intègre la famille Caste au poste d’Administration des Ventes.

Ce poste amène une nouvelle approche des interactions entre les clients et l’usine. Sa connaissance du travail de chaque service permettra un renforcement de la communication interne et externe, toujours dans l’optique la satisfaction du client.

Elle veillera ainsi au bon déroulement du cycle de vente : de la commande à la livraison.




Source facebook by [author_name]

[Recettes] Le gigot d’agneau comme Mamie

Ou plutôt comme Alain Ducasse !

Paques arrive et à l’occasion, nous avons décidé de vous partager notre recette favorite pour manger le meilleur agneau de Paques en famille.

Cette recette ne vous prendra pas beaucoup de temps de préparation, par contre il vaut mieux lancer le four en avance car la cuisson prends… 7 heures ! C’est la garantie d’un agneau confit et délicieux et vous pourrez même prolonger l’apéritif car il est impossible de sur-cuire cet agneau.

Ingrédients :

Pour la pate morte (si vous avez une cocotte adapté, vous n’êtes pas obligé de passer par cette étape) :

  • 300 gr de farine
  •  1 œuf
  • 5 cl eau
  •  1 pincée de sel

Pour l’agneau :

  •  1 gigot d’agneau local, acheté chez le boucher
  • 2 bardes de lard de 2 cm d’épaisseur
  •  2 belles carottes
  • 2 oignons jaunes
  •  1 tête d’ail
  • 25 cl de  vin blanc sec
  • 25 cl de fond de veau
  • 4 branches de thym
  • 1 feuille de laurier
  • sel et poivre
  • de l’huile d’olive

Recette :

La pate morte (ou luter)

On commence par faire la pate morte ou luter, qui permettra de fermer hermétiquement le plat pour être sur que l’agneau ne desséchera pas.

  • Mélangez la farine et le sel au robot ou à la main. Cassez l’œuf dans un bol et fouettez-le. Ajoutez-le avec l’eau au mélange farine-sel et mélangez jusqu’à obtention d’une pâte élastique.
  • Etalez du film alimentaire sur le plan de travail, farinez-le et disposez la pâte morte. Fermez et réservez au frais 1 heure.
  • Lavez les carottes, pelez-les et coupez-le en mirepoix : coupez-les en 4 dans le sens de la longueur, puis coupez ces morceaux en petit cubes.
  •  Pelez les oignons en deux et ciselez-les (coupez l’oignon en deux, mettez la moitié plate coupée sur le plan de travail, coupez-la sans aller jusqu’au bout à mi hauteur puis hachez finement).
  • Séparez la tête d’ail en gousse en laissant la peau pour obtenir de l’ail en chemise.
  •  Préchauffez votre four à 120°C.
  • Faites chauffer dans la cocotte de l’huile d’olive sur une plaque. Soyez généreux. Faites revenir 5 minutes sur chaque face le gigot. Vous vous serez assuré qu’il rentre bien dans votre cocote. Votre boucher peut réduire la taille de l’os. Si vous avez une cocotte trop petite, il peut éventuellement retirer l’os mais c’est dommage car l’os donne du goût au plat. Retirez le gigot et déposez-le dans un plat. 
  • Faites saisir très brièvement le lard sur chaque face (1 à 2 minutes maximum) puis réservez-le également.
  • Mettez dans la cocotte la garniture aromatique (carotte, oignon et ail), salez et faites revenir 2 minutes en remuant à feu moyen. 
  • Arrosez de vin blanc et laissez mijoter jusqu’à ce qu’au moins la moitié du vin blanc ne s’évapore.
  • Remettez le gigot en le posant sur les légumes, ajoutez le lard sur les côtés. Versez le fond de veau. Ajoutez le thym et le laurier. Portez à ébullition puis retirez du feu et recouvrez votre plat.
  •  Si vous avez fait une pâte morte : Farinez votre plan de travail et transformez votre pâte en un boudin de la longueur de la circonférence de votre plat. Posez le boudin de pâte au niveau de la fermeture de votre couvercle en appuyant pour bien le souder à la cocotte. Cette opération est délicate quand la cocotte est chaude car la pâte peut se détendre. Vous pouvez éventuellement attendre que votre cocotte refroidisse un peu.
  •  Enfournez votre cocotte et oubliez-la pendant 7 heures.
  • Retirez la cocotte du four et enlevez la pâte morte avant de servir.

[Richesse Humaine] Joël, chauffeur poids lourd

Joël, chauffeur chez Caste depuis 19 ans.

Quel est ton poste ?

Je suis chauffeur chez Caste depuis 19 ans.  

Mon quotidien est de livrer de l’aliment à nos clients, bien sûr, mais pas que ! . . .

Nous devons à nos clients des produits et des services de qualité. Nous sommes à leur écoute et répondons à leurs besoins. Notre rôle est également de faire remonter les informations nécessaires afin de toujours nous améliorer.

Une expression pour définir Caste ?

Caste, c’est une belle entreprise familiale avec de bons rapports humains.

Depuis toutes ces années, je remarque l’évolution constante de l’entreprise. Par exemple, nous avons la chance d’avoir une flotte de camions récente, adaptée aux normes écologiques actuelles.

Quel est l’enjeu de Caste ?

Caste cherche continuellement à se développer tout en gardant en tête sa priorité : la satisfaction des clients. Pour répondre à leur demande, l’outil de production évolue constamment ; une usine est dédiée à la fabrication d’aliments utilisables en agriculture biologique . . .

Quel est ton parcours ?

Etant fils d’agriculteur, le monde rural m’a toujours plu, dans un premier temps j’ai été salarié agricole. Ensuite, passionné par la route, j’ai passé mon permis poids lourd.

Caste m’a permis de relier ces deux mondes qui me tiennent à cœur.

Merci à Joël d’avoir répondu à nos questions.

Nous souhaitons la (re)bienvenue dans la famille CASTE à : Cécile Lerosier, au…


Nous souhaitons la (re)bienvenue dans la famille CASTE à :

👉 Cécile Lerosier, au poste de Contrôleur de gestion, qui nous accompagnera afin de structurer les indicateurs représentatifs de l’activité des différents pôles

👉 Gautier Guittard, au poste de Responsable Industriel et Logistique, assurera le pilotage du pôle Industriel et Logistique

👉 Aurélie Antes, de retour au poste d’Office Assistant après un heureux évènement

De beaux projets en perspectives !




Source facebook by [author_name]

Le métiers du secteur de la Nutrition Animale et plus largement les métiers en l…


Le métiers du secteur de la Nutrition Animale et plus largement les métiers en lien avec l’Elevage sont souvent réputés très masculin.

Nous sommes fiers de bousculer les lignes et de pouvoir compter dans chacun de ses pôles sur le talent, le savoir-faire et l’implication des femmes qui font partie de l’équipe.

A l’occasion de la Journée Mondiale du Droits des Femmes nous souhaitions les mettre en avant et les remercier.




Source facebook by [author_name]

Nous sommes ravis de pouvoir vous parler du démarrage d’un nouveau partenariat a…


Nous sommes ravis de pouvoir vous parler du démarrage d’un nouveau partenariat avec Nanolike : le lancement du projet « silos connectés ».

👉 Un nouveau service pour nos clients éleveurs!

Cette digitalisation innovante apportera plus de confort aux éleveurs dans leur quotidien et simplifiera le processus de commandes. Les éleveurs disposent désormais d’une application mobile pour suivre le niveau de leurs silos en temps réel, à distance, et pourront passer commande depuis leur smartphone. 📱

Pour toujours plus de confort pour les éleveurs comme pour les brebis 😊






Source facebook by [author_name]

[Actualité] Comment s’est portée la filière volaille en 2020 ?

L’année 2020 fut particulièrement mouvementée pour les filières avicoles françaises.

En œuf, les centres de conditionnement Œufs de nos villages locaux La Fourcade et Domaine de Portes, avaient entamé depuis quelques années la transformation de ses bâtiments cages au profit de bâtiments pour poules plein air.

Bientôt 100% du parc sera transformé.  

Année compliquée pour la filière palmipède. Les produits, écoulés pour la grande majorité en restauration n’ont pu se vendre. L’épizootie d’influenza aviaire a, encore une fois, mit la production en difficulté. En revanche les producteurs à la ferme ont su écouler l’ensemble de leur production localement. 

En volailles chair, la fermeture des restaurants et la hausse de la consommation à domicile ont réorienté les produits sur la découpe et les produits élaborés. De manière générale la consommation de viande de poulet a augmenté au détriment des autres viandes. 

Les filières avicoles françaises ont tout de même plusieurs cartes à jouer.

  • Une gamme suffisamment large (poulet label, poulet standard, poulet fermier, œufs plein air, au sol ou bio,…) pour satisfaire les consommateurs. 
  • Des prix abordables comparés aux autres viandes.
  • Un mode de production performant, qui répond aux attentes sociétales en termes de bien-être animal, de qualité et de proximité. 

La société Caste s’investit particulièrement sur ces productions qualitatives et performantes en accompagnant les éleveurs dans leurs projets et dans la performance zootechnique. Cela passe par un suivi technique régulier et une gamme d’aliments étoffée qui répond aux besoins des animaux.